we sign it - Ça ne se dit pas

Ça ne se dit pas

IL MANQUE UN MOT DANS LA LANGUE FRANÇAISE​. COMMENT POUVONS-NOUS RÉFLÉCHIR SUR CETTE ABSENCE DE MOT ET AGIR ENSEMBLE POUR Y REMÉDIER ?

Il manque un mot dans la langue française. Chaque Français doit pouvoir utiliser sa langue dans les divers domaines de sa vie quotidienne. Ce droit n’est pas respecté pour le parent qui a perdu son enfant et qui doit répondre de sa situation familiale notamment sur les documents administratifs : Avez vous des enfants ? Combien avez vous d’enfants? Le parent d’un enfant décédé est toujours le père ou la mère de cet enfant, alors comment doit-il répondre à ces questions?

Monsieur Jean Paul Delevoye président du Conseil Economique, Social et Environnemental, vous avez le pouvoir de traiter d’une question particulière via une autosaisine; c’est pourquoi nous vous sollicitons par voie de pétition citoyenne à encourager une réflexion sur cette absence d'un mot dans notre langue.

Demander au parent de répondre de son statut familial dans la vie quotidienne et sur certains documents administratifs mais ne pas lui permettre de répondre de l’enfant in absentia
c’est l’inciter à renier la mémoire de cet enfant
c’est l’obliger à évoquer la mort pour parler de l’enfant
c’est le condamner à l’isolement par peur du «comment le dire»
c’est amputer le parent de l'amour que l’enfant a fait grandir en lui.

Nous signons cette pétition afin de soutenir et d’encourager cette cause juste et profondément humaine. M.L

Signer

Diffusez auprès de votre entourage